Le désenfumage en milieu industriel

 

 

 Intérêt du désenfumage

L’objectif du désenfumage est de permettre l’évacuation des fumées et de la chaleur tout en facilitant l’évacuation des bâtiments par ses occupants. 

  • Le désenfumage ralentit la propagation d’un feu. Cela est contre-intuitif, car l’arrivé d’air attise le feu mais il faut garder en mémoire que les fumées sont inflammables voir explosibles et mobiles. 
  • Le désenfumage facilite l’évacuation d’un volume par ses occupants. La fumée est opaque et toxique
  • La chaleur propage l’incendie et cause la ruine de la structure. Ceci est particulièrement important pour les bâtiments à structure métallique donc la résistance mécanique de la structure chute rapidement dans un incendie : un entrepôt non combustible peut en moins d’une demi-heure s’écrouler sous son propre poids. 

Vidéo illustrant le danger des fumées ; elles s’enflamment et propagent  l’incendie même dans un volume adjacent sans combustible

Dans le milieu industriel, le désenfumage permet de limiter la propagation d’un incendie et d’augmenter la durée avant l’effondrement du bâtiment. C’est un paramètre incontournable dans la maîtrise du risque incendie, a fortiori dans les bâtiments à structure métallique. 

 

L’obligation de désenfumage 

 

Le désenfumage des locaux de travail est obligatoire depuis le 1er janvier 1993 lorsque le local satisfait l’une des conditions suivantes : 

  • tous les locaux de plus de 300 mètres carrés,
  • les locaux aveugles de plus de 100 mètres carrés,
  • les locaux en sous-sol de plus de 100 mètres carrés,
  • tous les escaliers encloisonnés ou non encloisonnés,
  • tous les compartiments, quelle que soit leur surface, lorsque cette disposition est adoptée dans les bâtiments dont le plancher bas du dernier niveau est situé à plus de 8 mètres du sol. Ce désenfumage concerne :
    • tout le compartiment s’il n’est pas prévu de cloisonnement,
    • les locaux visés ci-dessus et les dégagements (hormis les escaliers internes au compartiment établis sur deux niveaux) lorsque le compartiment comporte des cloisons.

A noter qu’il est par ailleurs précisé :

« Le désenfumage ne sera pas exigé en cas de technologie incompatible, comme les chambres froides, ou lorsque des mesures de confinement sont rendues obligatoires. Dans les cas d’absence de désenfumage, une analyse de risque déterminera sur des mesures compensatoires sont nécessaires ».

Le choix du référentiel

 

 Dans le cas d’un ERP, ou si une partie de votre site est considéré comme tel, vous appliquerez  strictement les exigences définies dans le règlement de sécurité et notamment les articles DF ainsi que l’IT246. 

Dans le cas d’une entreprise ou d’un industrie en revenche, il faudra suivre le code du travail et éventuellement le code de l’environnement. La difficulté est que les mesures sont particulièrement imprécises et renvoient à une application souple de l’IT246. Il y aura cependant interet à relativiser une application stricte des référentiels ERP qui ne représente généralement pas l’optimal technico-économique. Tout écart devra cependant être motivé par une argumentation détaillée. 

A noter que le réferentiel assureur R17 est très proche de l’IT246 et n’apporte pas de réelle plus-value. 

  

Le choix de la technologie

 

Dans la majorité des cas et en particulier en milieu industriel, ATOSSA recommande de recourir au désenfumage naturel. La démarche consiste alors à choisir un référentiel pour déterminer un ratio de la surface au sol à mettre en oeuvre. L’implantation doit prendre en compte les particularités de la toiture et permettre un bon balayage de l’ensemble des volumes. Cette option est fiable, relativement simple et généralement moins coûteuse que les solutions mécaniques. 

Le recours au désenfumage mécanique est parfois nécessaire lorsqu’il n’y a pas de communication possible avec l’extérieur (sous-sols, process à étage, etc.). Il sera alors nécessaire de définir précisément les caractéristiques du ventilateur ce qui implique une démarche complexe d’identification de perte de charges et de dimensionnement du débit à extraire. A noter qu’il pourra être mutualisé avec la ventilation classique. 

 

Pour être certain d’identifier la meilleure solution de désenfumage pour votre site industriel, n’hésitez pas à nous solliciter