Le rideau d'eau

 

 

 Un rideau d’eau, une bonne alternative au mur coupe-feu ?

 

 Non, le rideau d’eau est à envisager uniquement lorsque le mur coupe-feu n’est pas pertinent :

Un rideau d’eau peut ne pas fonctionner :

  • Dysfonctionnement du système déclenchement,
  • Indisponibilité de la ressource en eau,
  • Indisponibilité des organes de pompages éventuels,
  • Réseau barré.

Un rideau d’eau est donc par nature moins fiable qu’un mur coupe-feu.

 

Une utilité restreinte dans la lutte contre le feu

  • Un rideau d’eau ne permet pas d’éviter la propagation des gaz de combustion ; il pourra uniquement les refroidir.
  • Le rideau d’eau s’illustre principalement dans sa capacité à contenir un flux thermique.

 Qu’est-ce qu’un rideau d’eau ?

 

 Un rideau d’eau est une installation hydraulique constituée d’un ensemble de têtes de diffusions projetant de l’eau de façon à former un mur d’eau. Ce dernier a pour objet de combattre la propagation d’un feu en refroidissant les gaz de combustions et en absorbant le rayonnement thermique.

Un rideau d’eau se caractérise par :

  • La pression de l’eau : elle va directement influer sur la taille des gouttes. Plus la pression sera forte et plus les gouttes seront faibles. La surface d’échange eau/air ainsi augmenté, le rideau d’eau refroidira d’autant mieux les gaz. 
  • La densité de l’eau : ce facteur permet d’estimer « l’épaisseur » du rideau d’eau. Il dépendra du débit appliqué sur une surface. En pratique, cela dépendra de la disposition des têtes et du débit global.
  • L’espacement entre les têtes : ce facteur est lié aux deux précédents. Une faible pression pourra être compensée par un espacement faible entre les têtes.

Exemple d’une configuration de rideau d’eau pour une installation temporaire en milieu urbain.

Quels sont les points importants avant de concevoir son rideau d’eau?

Pour réaliser une bonne conception, il est nécessaire de répondre à certaines questions : 

  • Quelle durée de fonctionnement est nécessaire à mon projet ?
  • Quelle technologie de détection sera associée au rideau ?
  • Quelles seront les conditions de déclenchement de l’équipement ?
  • Quelle technologie de pulvérisateurs adopter ?
  • Sur quelle structure supporter le rideau d’eau ?
  • Dois-je prévoir une rétention des eaux d’extinction ?

ATOSSA vous accompagne pour répondre notamment à ces questions et définir votre projet

APSAD R1

Vs

NFPA 13

Quel référentiel utiliser?

 

Faut’il privilégier un rideau d’eau APSAD ou NFPA? Quid des recommandations du constructeur?

En pratique on constate que les deux référentiels ont une logique différente :

  •  Un débit linéaire minimal associé à un nombre de niveaux en fonction de la hauteur pour l’APSAD. Par ailleurs le rideau d’eau est ici entendu uniquement comme un dispositif permettant d’améliorer la résistance au feu d’une paroi. Sur des débits de faible hauteur, la densité sera très faible.
  • Un débit linéaire minimal avec une pression minimale à chaque tête pour la NFPA. A noter que dans ce second cas, du fait de l’absence d’exigence directe d’espacement maximal entre les têtes, il est tout à fait possible d’avoir un débit de 37 l/min/ml malgré une forte hauteur en ayant recours à des têtes largement espacées.
  • Les recommandations des constructeurs préconisent une distance entre pulvérisateurs. Leur prise en compte complète judicieusement les exigences de la NFPA où la densité du rideau d’eau devient alors environ deux fois supérieure à celle de l’APSAD.

Quel que soit le référentiel utilisé, il importe avant tout de bien comprendre les limites du rideau et les logiques de dimensionnement pour assurer une bonne conception de ce dernier. 

 

ATOSSA vous accompagne dans la conception de cet équipement. N’hésitez pas à nous contacter !

 

 En attendant, vous pouvez toujours utiliser notre utilitaire de dimensionnement pour vous donner une première approche du débit de votre rideau d’eau.

 Si vous souhaitez estimer vous-même votre équipement, vous pouvez toujours utiliser notre utilitaire de dimensionnement pour vous donner une première approche du débit de votre rideau d’eau.